Quelles couleurs?

Lorsqu’il s’agit de refaire son intérieur, la couleur fait souvent partie des priorités. Ce fut un véritable casse-tête pour moi pour la simple et bonne raison que je cherchais constamment une association miracle, un truc magique qui aurait marché à coup sûr.

Image des confidences d’Helline

La première fois ce fut une catastrophe car sur les forums on me conseillait du bleu avec du vert, du gris et des tons pastels pour les chambres de mes enfants, de très belles images mais une fois que c’était chez moi, c’était d’une horreur sans nom. A partir de là, une lumière jaillit de ma tête, inonda mon esprit brillissime, amplifia ma grandeur…oups, désolé je m’emporte… j’avais enfin compris qu’avant de chercher quelles couleurs associer, il fallait que je comprenne comment les couleurs fonctionnent.                                    

Comme d’habitude, je ne vais pas entrer dans des détails très techniques (je laisse ça aux pros). Car cela ne sert à rien  (du moins quand on débute).

La règle des 3

Vous avez déjà dû l’entendre, le lire, le voir etc, pas plus de 3 Couleurs par pièces !!!

Je sais que je ne suis pas très original en disant cela mais c’est très important.

Cependant, avant d’en arriver là, je vous recommanderai de partir sur une base neutre.

C’est quoi une base neutre?

Des couleurs comme le blanc ou le gris sont d’excellentes bases pour commencer son harmonisation.  A partir de là, vous pouvez vous concentrer sur « LA » couleur que vous aimez ou que vous souhaitez avoir dans votre pièce, sans vous poser la question de savoir si ça va dans cette pièce ou comment l’associer avec une autre couleur etc.

Sachez que toutes les couleurs peuvent se mettre dans n’importe quelle pièce, il n’y a pas de règles si ce n’est qu’il faut bien appliquer ce qui suit. Cette règle (qui n’en est pas vraiment une) est une base pour commencer à mettre de la couleur dans son intérieur sans prendre de risque (je sais que c’est contraire à la décoration car en déco il faut oser mais pas quand on débute).

Nous sommes bien d’accord: vous êtes sur une base neutre (murs, sols…), ajoutée à ça, il y a votre couleur préférée, jusque là tout va bien. Cependant, comment positionner cette couleur dans la pièce?

PLACE A LA COULEUR!!!! 

Pour mettre la couleur dans votre pièce, c’est très simple. Vous devez simplement choisir un ou deux murs sur lesquels mettre cette couleur et l’accompagner par des accessoires (coussins, plaids, rideaux, un fauteuil etc): c’est ce qu’on appelle l’accessoirisation. 

Je peux vous garantir qu’avec une base comme celle-là, vous aurez déjà quelque chose de très bien, sobre et élégant. Mais ce n’est pas tout (ça serait trop facile sinon). Je pense que c’est une étape que beaucoup d’entre vous ont déjà saisi. Je le répète c’est une très bonne base et inutile d’aller plus loin pour ceux qui débutent et qui seraient vraiment dans le flou. Vous ne pouvez pas vous tromper. Mais si jamais vous avez un doute, il ne faut surtout pas hésiter à me contacter.

Passons à la prochaine étape qui consiste à harmoniser la couleur. L’harmonisation consiste à faire vivre les couleurs entre elles.

C’est exactement là qu’on parle des 3 couleurs.

Concrètement ça consiste à quoi ?  C’est très simple : une couleur dominante celle que l’on voit quand on entre dans une pièce (de préférence neutre)une couleur d’appoint (celle qui accompagne la couleur dominante) et une couleur d’accentuation (celle qui marque).

Comment l’appliquer ? En général, la couleur dominante est celle qui est la plus présente (murs ou sols) ; la couleur d’appoint est utilisée pour accompagnée la dominante (présente sur un seul mur par exemple) et enfin la couleur d’accentuation qui est souvent utilisée pour ce qu’on appelle l’accessoirisation (par petites touches)

Un exemple en image : la couleur dominante dans cette pièce est le blanc, l’appoint est le gris du canapé et enfin l’accentuation est bien évidemment le jaune.

Allez ! Je vous en mets une autre

Blanc en dominante, bleu en appoint et orange en accentuation

Il ne  faut pas oublier que le sol, s’il est déjà marqué comme par exemple avec un parquet, il a déjà une couleur. De ce fait, il faudra composer avec ce sol quand vous devrez prendre en compte votre couleur dans le reste de la pièce.

Camaïeu et monochrome

Il faut savoir que vous pouvez tout à fait réussir une déco avec une seule couleur : monochrome.

Mais, vous avez également la possibilité de travailler avec plusieurs couleurs voisines : camaïeu. Kézako ?!!?

Le monochrome correspond au total look en mode. Le principe est simple. En fait vous choisissez une couleur que vous allez faire varier par l’intensité et vous la déclinez sur diverses matières. Ça peut paraître simple en théorie mais en réalité c’est très compliqué.

Le monochrome: du plus intensif au plus clair

Ici notre Brad lors du festival de cannes en total look blanc

Si Brad devait retranscrire sa tenue dans sa maison ça donnerait les images ci-dessous

             

Il faut tout de même noter qu’obtenir ce résultat relève d’un véritable challenge car il faut jouer avec les matières pour que ce soit très classe et tout sauf lassant.

Ici un autre exemple de monochrome sans le total look. Remarquez comme on passe du marron au beige pour finir dans le blanc.

Par contre, si le total look vous effraie (et je  peux vous comprendre) vous pouvez toujours le casser avec le camaïeu qui va adoucir le monochrome.

Concrètement, avec le camaïeu vous allez voyager dans la même famille de couleur. C’est-à dire que vous choisirez des couleurs voisines comme le marron, le bordeau et le rouge; le jaune et le orange; bleu et vert etc.

Avec le camaïeu on est sur des couleurs voisines

Je vous laisse admirer le camaïeu sur les images ci-dessous.

Admirez le dégradé du vert au mur et sur les fauteuils et aussi le tapis qui tire vers le bleu. Aucun doute on est bien en camaïeu

Un beau camaieu de rose

Camaïeu de jaune

Que l’on soit bien d’accord histoire de ne pas me faire taper dessus par les professionnels du secteur, j’insiste bien sur le fait que vous pouvez réussir une déco avec plus de 3 couleurs…

Si jamais vous allez au Liban vous pourrez admirer cette merveille dans les ruelles de Beyrouth

…mais pour arriver au niveau de l’image ci-dessus, il faut déjà avoir un sacré niveau ce qui n’est pas le cas quand on débute; juste pour info, arriver à ce résultat a nécessité 7 heures de travail à une équipe composée d’environ une douzaine de peintres expérimentés. Je nous souhaite à tous d’arriver à maîtriser les couleurs de cette façon.

Sachez que la couleur peut également jouer non seulement sur le volume d’une pièce mais aussi sur l’atmosphère. Mais ça c’est pour un prochain post.

J’espère que vous avez saisi l’importance de bien maîtriser les bases de la couleur avant de vous aventurer dans des combinaisons complexes comme je l’ai fait auparavant. Si vous suivez ces conseils, vous ferez des économies en temps et en argent.

Lancement de change ton décor
Le style scandinave